Prevenir le mal plutôt que de le guérir, une question de choix ? DR Paratian