Comment peut-on se protéger des potentiels effets indésirables de la vaccination? | Soin de Toi

Comment peut-on se protéger des potentiels effets indésirables de la vaccination?

Les vaccins sont composés d’une ou plusieurs substances actives d’origine biologique appelées « antigènes vaccinaux » qui sont issus de bactéries ou de virus

La vaccination a pour but de donner à notre organisme l’identité d’un agent pathogène afin qu’il se défende lors d’une éventuelle rencontre. 
Mais afin de rendre le vaccin plus efficace, l’antigène vaccinal peut être combiné à un ou des adjuvants potentiellement nocifs (très souvent un sel d’aluminium).
On y retrouve également des conservateurs antimicrobiens et des stabilisants à même de maintenir la qualité du vaccin pendant toute sa durée de conservation.



Certains rapports, études et enquêtes associeraient la vaccination et certains composants des différents vaccins à d’éventuels effets sur la santé, troubles menstruels, affections vasculaires, respiratoires, de la peau, du système nerveux…

Ces diverses menaces de troubles cérébraux, de facteurs inflammatoires et réactions auto-immunes pèsent de plus en plus sur un grand nombre d’individus.

Dans une telle situation, que faire ?

Comme tous travaux de remise en état ou d’entretien, il faut nettoyer, rénover et protéger ! 

I. Il sera donc, dans un premier temps, conseillé de nettoyer l’organisme en profondeur des substances les plus nocives rentrant dans la composition des vaccins.

Comment et avec quelles aides ?

(1) La zéolite activée (pierre poreuse d’origine volcanique) aide le corps à se débarrasser des polluants.

Grâce à son activité électromagnétique, elle fixe et élimine les radicaux libres et métaux lourds présents dans l'organisme.


 

II. Le deuxième principe est de stimuler et renforcer notre système immunitaire. Celui-ci a pour mission de protéger l'organisme contre des envahisseurs dangereuxIl s’attaque à tous les corps étrangers à notre organisme. Une fois identifiés, ceux-ci seront détruits et éliminés.

(2) La phycocyanine est un pigment antioxydant extrait de la spiruline fraîche. Ce composant à l’origine de la plupart de ses bienfaits est un véritable joyau thérapeutique.

La phycocyanine est le plus puissant stimulant naturel de nos défenses. Elle active la production de cellules immunitaires. De nombreuses études ont mis en valeur ses effets sur les pathologies cardio-vasculaires et inflammatoires, sur ses actions anti-tumorales, anti allergiques...Elle protège et détoxifie également le foie et régule le cholestérol. Avoir un système immunitaire qui a du répondant sera un très bon allié.


 

III. Le dernier point sur lequel il sera bon d’agir est celui de protéger la sphère cérébrale, endocrinienne et épidermique, et de lutter efficacement contre les processus inflammatoires des maladies auto-immunes.

Grâce aux dernières études publiées sur les cannabinoïdes, l’une des plantes les plus puissantes conçues par la nature pour le soutien de la santé humaine est le chanvre.

Le potentiel thérapeutique du CBD n’est maintenant plus à démontrer et, depuis ces dernières années, les vertus médicinales du cannabis commencent à être scientifiquement admises en Occident.

(3) Le CBD est une molécule non-psychotrope issue du chanvre, encore souvent “méconnue ou mal appréhendée”. 

Plus connue sous le nom de cannabidiol, cette molécule présente dans le chanvre ou Cannabis sativa se distingue par un taux de THC inferieur à 0,2 %, ce qui la rend légale à la commercialisation en France et en Europe. 

Notre organisme dispose d’un "système endocannabinoïde", un ensemble de récepteurs sensibles aux cannabinoïdes qui régulent des fonctions biologiques essentielles.
Le CBD issu de la plante est fixé puis transformé par l’organisme en message nerveux. Il actionne ces récepteurs à travers un circuit physiologique existant, connus par le corps humain, et agit donc sur les troubles des organes disposant de ces récepteurs.

Le CBD protège les récepteurs endocannabinoïdes contre la confusion immunitaire provoquée par les maladies auto-immunes.

Il décuple d’importants effets protecteurs pour la santé vasculaire. Ainsi, il évite un terrain trop propice à des attaques cérébrales à répétition par le risque de migration d’adjuvants des vaccins par-delà la barrière hémato-encéphalique du cerveau.

Il va de soi que si l’on a été exposé à un potentiel danger, il est de bon augure d’être à l’écoute de son corps afin de détecter tout changement dans notre état de santé et d’agir. Ou comme il est d’usage de dire et préconisé, mieux vaut prévenir que guérir !

*Compléments contenant les principes actifs cités :

  1. Panacéo Detox 
  2. Spirulisat & Cuivre
  3. CBD Soin de Toi

*N’est pas un médicament, ne se substitue pas à un traitement en cours et à un mode de vie sain.

 Suivez-nous sur facebook pour plus d'actualité soindetoi.reunion

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.