Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

Le cannabidiol, cette molécule de la famille des cannabinoïdes, connait un succès grandissant auprès des consommateurs. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Est-ce dangereux pour la santé ? Tour d’horizon sur cette molécule tant prisée.

Le cannabidiol ou CBD est une molécule d’origine naturelle que l’on obtient à partir du chanvre. Cette plante compte près de 200 molécules dont le CBC, CBG, CBN ou encore les flavonoïdes. Celle-ci est d’ailleurs très sollicitée dans divers domaines tels que celui des cosmétiques, de l’agroalimentaire ou encore de l’énergie. A noter que le CBD existe également en version synthétique, mais son usage n’est pas aussi populaire que celui d’origine naturelle.

Cette molécule a été officiellement extraite du chanvre pour la première fois en 1940. Pourtant, ses bienfaits ne se sont vulgarisés auprès du grand public que depuis quelques années. A titre de rappel, le CBD serait efficace pour combattre le stress et l’anxiété. Il contribuerait également à réduire certains types de maux tels que les douleurs musculaires, les règles douloureuses, etc. Par ailleurs, il tire son succès du fait qu’il s’agisse d’une solution 100 % naturelle, sans produits toxiques ni effets secondaires importants sur les consommateurs.

Le CBD est-il dangereux ?

Rassurez-vous, car le CBD n’est pas une drogue comme on pourrait le laisser entendre. Selon l’OMS, cette molécule n’engendre aucune addiction, même si celle-ci est consommée en grande quantité. Elle est donc non-toxique et bien tolérée par l’organisme.  Toutefois, il ne faut pas mélanger CBD et THC. Ce dernier, également connu sous la dénomination de delta-9-tétrahydrocannabinol, est une molécule active que l’on retrouve aussi dans le chanvre. Le THC est dangereux pour la santé, et provoque les effets euphorisants et psychotropes d’une drogue.

Le Comité d’experts de la pharmacodépendance de l’OMS a réalisé de nombreuses études concernant le CBD. Selon leur analyse, la consommation de ce produit serait « sûre, bien tolérée et non-associée à aucun risque pour la santé publique ». D’après leurs recherches, cette molécule n’impliquerait aucune forme d’addiction ni effet néfaste pour l’organisme. Leur rapport de l’année 2018 évoque même le fait qu’il n’y aurait « aucune preuve scientifique de l’usage récréatif du CBD ou de problèmes de santé publique associés à la consommation de la substance pure » ni « effet psychoactif ou risque d'abus ou de dépendance ». Depuis peu, l’agence mondiale antidopage a même supprimé le CBD de la liste des produits dopants, dans le cadre des compétitions sportives.

Le CBD est-il légal ?

La législation française assure la sécurité des consommateurs en contrôlant les produits commercialisés sur le marché. D’une manière générale, la vente et la consommation de produits finis contenant du CBD sont tout à fait légales en France. Par contre, si les produits présentent une teneur supérieure à 0,2 % en THC, ils feront l’objet de restrictions spécifiques. Pour information, un laboratoire indépendant se charge de mesurer la teneur en THC dans les produits CBD Soin de toi afin de garantir leur autorisation sur le marché.

Quelques notions à retenir

  • Le système endocannabinoïde 

Avant tout, il est important de savoir que les endocannabinoïdes sont des cannabinoïdes fabriqués de manière naturelle par notre organisme. Le système endocannabinoïde, quant à lui, constitue le plus important réseau de neurotransmetteurs au niveau de l’organisme. Il est composé d’une multitude de récepteurs cellulaires répartis dans notre corps. Il est notamment en cause dans l’optimisation de notre bien-être grâce à la régulation de différentes fonctions physiologiques du corps humain telles que le sommeil, la température corporelle, le niveau d’eau et de glycémie, la pression artérielle, etc. 

  • L’homéostasie 

Il s’agit d’un processus qui se traduit par le maintien d’un état d’équilibre dans notre milieu intérieur en dépit des contraintes extérieures. Ce mécanisme est possible grâce aux récepteurs cannabinoïdes du système endocannabinoïde qui s’activent en cas de troubles. Ce dernier aide principalement l’organisme à se stabiliser dans le but de retrouver son état initial. 

  • L’effet d’entourage 

Il désigne l’interaction des composés du chanvre pour former des synergies conférant certaines propriétés spécifiques au mélange. Ainsi, lorsque les autres cannabinoïdes du chanvre sont combinés avec le CBD, d’autres effets peuvent être observés.

Quels sont les types de CBD ?

Les molécules qui constituent le CBD peuvent changer en fonction des méthodes d’extraction employées. On distingue ainsi :

  • Le CBD à spectre entier ou Full Spectrum : tous les composants du chanvre sont conservés lors de l’extraction. Il est possible qu’on y retrouve une faible teneur en THC, à raison de 0,2 % tout au plus. De ce fait, l’effet d’entourage est à son niveau le plus élevé sans que le produit ne soit illégal.
  • Le CBD à large spectre ou Broad Spectrum : tout comme pour le cas du CBD à spectre entier, toutes les molécules du chanvre ont été gardées, mis à part le THC. Il ne procure ainsi aucun effet  psychotrope ni addictif, et évite la présence de THC durant les prises de sang. Aussi, il bénéficie de l’effet d’entourage.
  • L’isolat de CBD : ce type d’extrait est obtenu par distillation des extrémités de chanvre par CO2 ou par éthanol. Etant donné qu’il n’est composé uniquement que de CBD, aucun effet d’entourage n’est possible.

Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés