Qu'est ce que la gemmothérapie, ses bienfaits, son origine...

Communément appelée « médecine des bourgeons », la gemmothérapie fait partie de la grande famille des phytothérapies, lesquelles proposent de prévenir et de traiter une variété de problèmes de santé à l’aide des végétaux. Du terme latin gemme, qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse, la gemmothérapie utilise exclusivement les tissus embryonnaires frais des plantes, arbres et arbustes, c’est-à-dire les bourgeons, les jeunes pousses et les radicelles.

Histoire de la gemmothérapie

L’utilisation de bourgeons dans la pharmacopée traditionnelle remonte au Moyen Âge, à l’ère des alchimistes. On se servait notamment des bourgeons du peuplier pour la confection d’un onguent et de ceux du sapin pour la fabrication de sirops à usage pectoral.

Mais ce n’est qu’au cours des années 1960 que le Dr Pol Henry (1918-1988), un médecin belge, s’inspire des découvertes sur les cellules embryonnaires d’origine animale pour jeter les bases de ce qu’il allait nommer la « phytoembryothérapie ». Au cours des années 1970, l’homéopathe Max Tétau rebaptise la « phytoembryothérapie » en « gemmothérapie », l’appellation maintenant reconnue et acceptée. La discipline ne change pas seulement de nom, mais intègre des principes qui la rapprochent des théories et des méthodes propres à l’homéopathie.

La gemmothérapie est surtout pratiquée par des herboristes, des phytothérapeutes, des homéopathes, des naturopathes ou d’autres thérapeutes ayant une connaissance des plantes médicinales.

Les bienfaits de la gemmothérapie

Traditionnellement, les bourgeons provenant de différentes plantes ou fruits sont utilisés dans les indications suivantes :

Contribuer au traitement des maladies cardiovasculaires

Le gui est une plante couramment utilisée pour réguler les problèmes cardiaques. Les bourgeons, utilisés sous forme de macérat glycériné concentré, réduiraient les risques cardio-vasculaires en abaissante les niveaux sanguins de cholestérol. De plus, l’aubépine est utilisée pour les problèmes de circulation, grâce aux propriétés apaisantes de ses fleurs (diminue le rythme cardiaque et les palpitations) et stimulantes de ses fruits (effets protecteurs sur le muscle cardiaque). Quant aux bourgeons d’amandier et de tilleul, ils réduiraient les niveaux sanguins de triglycérides et agiraient comme un anticoagulant, ce qui permet de prévenir les maladies cardiovasculaires.

Détoxifier l’organisme

Les bourgeons de tilleul, de romarin et d’amandier nettoieraient l'organisme de ses déchets (ex. acide urique). Les bourgeons du bouleau sont utilisés pour nettoyer le foie et les voies urinaires, ce qui permet de faciliter l'élimination des déchets organiques tels que l’acide urique et le cholestérol. Quant au bourgeon de cassis, il aurait une action nettoyante sur le foie.

Améliorer le sommeil et lutter contre la fatigue

Le bourgeon de figuier (arbre sacré dans l’Antiquité) agit sur le système endocrinien, ce qui expliquerait son action positive sur les troubles du sommeil. Le bourgeon de cassis permet quant à lui de lutter contre la fatigue physique et mentale. Quant aux bourgeons de thym, ils agiraient également comme un calmant, améliorant la qualité du sommeil.

Contribuer au traitement des troubles arthritiques

Grâce à ses propriétés, le bourgeon de bouleau est considéré comme efficace dans le traitement de la polyarthrite chronique évolutive. Les bourgeons de gui et de pin possèderaient une action anti-inflammatoire, ce qui soulagerait les problèmes arthritiques.

Renforcer la santé

Grâce à leurs propriétés anti-oxydantes et les grandes quantités de polyphénols qu’ils contiennent, les bourgeons de vigne et de romarin contribueraient à renforcer la santé physique.

Contre-indications de la gemmothérapie

La gemmothérapie comporte quelques contre-indications et précautions, notamment en ce qui concerne les femmes enceintes. Au début de la grossesse, il est recommandé de se renseigner auprès d’un professionnel de santé avant de prendre des bourgeons. De plus, certains bourgeons sont déconseillés aux personnes cardiaques ou souffrantes de troubles de la coagulation et d’hypertension. Si vous prenez un traitement médical, il convient de s’assurer que les bourgeons n’interagissent pas avec. Demandez toujours conseil à votre médecin traitant avant !

Laurent Payet - naturopathe nutritionniste

Pour obtenir des conseils personnalisés, veuillez remplir le formulaire ci-dessous

 


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés