Qu'est-ce-que l'indice glycémique ? Quels aliments consommer pour réduire ses effets négatifs ?

Le sucre est un composant essentiel pour notre organisme, non seulement pour son bon fonctionnement, mais aussi pour le maintien de notre niveau d'énergie. L’excès de sucre reste cependant nocif, d’où l’intérêt de maîtriser sa consommation. L'indice glycémique sert essentiellement à identifier le sucre contenu dans chaque type d'aliment. Qu'est-ce que l'indice glycémique ? Quels aliments privilégier et comment maintenir une alimentation équilibrée ?

L'indice glycémique, c'est quoi ?

L'indice glycémique est une valeur indiquant la capacité d'un aliment à augmenter le taux de sucre dans le sang. Chaque aliment possède son propre indice glycémique. Ce dernier peut être bas, moyen ou élevé. Le sucre contenu dans les aliments reste indispensable au corps pour subvenir à ses besoins énergétiques. Toutefois, l'excès de sucre représente un risque pour la santé. Durant le processus de digestion, le pancréas produit de l'insuline. Cette hormone agit en décomposant l'excès de sucre pour pouvoir le stocker par la suite. Une forte consommation d'aliments à indice glycémique élevé peut alors être à l'origine de plusieurs troubles. Une alimentation enrichie en sucre augmente ainsi les risques d'obésité, de diabète, de maladies cardio-vasculaires ou encore de troubles hormonaux.

Privilégiez les aliments à indice glycémique bas

Certains groupes d'aliments sont particulièrement connus pour leur indice glycémique bas. Leur consommation est vivement recommandée par rapport à d'autres aliments. Les légumes crus sont par ailleurs presque tous compris dans cette catégorie. A titre d'exemple, les légumes verts, la betterave et la carotte possèdent un indice glycémique très bas. En matière de fruits, privilégiez les agrumes, les fruits rouges, les baies, la pomme et l'avocat. Les céréales complètes dites intégrales sont également d'excellentes alternatives pour réguler votre taux de glycémie. Le son d'avoine et le son de blé possèdent aussi un indice glycémique bas, inférieur à 20. Cet indice est minime comparé à celui des farines et des céréales raffinées. Préférez la patate douce à la pomme de terre, une légumineuse à haute teneur en sucre. Pour les petits plaisirs sucrés, le chocolat noir affiche un indice très bas. Évitez les aliments transformés et industriels tels que les petits gâteaux, le pain blanc ou encore les confitures.

Mangez équilibré et varié

Il est important de prendre en compte l'indice glycémique d'un aliment donné. Cette valeur facilite le contrôle de l'alimentation. Cependant, la prise en compte de l'indice glycémique ne doit pas impliquer l’exclusion de tous les aliments présentant un taux de sucre élevé. Une telle pratique peut entraîner des carences. En effet, certains aliments à indice glycémique élevé possèdent des nutriments essentiels à l'organisme. C'est le cas de la banane ou encore du potiron. Le plus important est de varier les aliments et d'éviter tout excès.

Les associations sont également très importantes dans le maintien d'un équilibre alimentaire. De plus, associés à d'autres, certains aliments affichent un indice glycémique réduit. Il est possible de consommer des pâtes avec une quantité importante de crudités. Le défi est de garder un équilibre entre protéines, glucides, lipides et fibres.

L'indice glycémique est un indicateur fiable permettant de mesurer la teneur en sucre dans les aliments. Par contre, un taux élevé ne doit pas vous contraindre à éliminer certains fruits ou légumes de votre alimentation. Dans tous les cas, l'essentiel est de consommer chaque classe d'aliment en privilégiant la variété.


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés