Votre santé dépend de celle de votre microbiote intestinal

Le microbiote intestinal, autrefois appelé « flore intestinale », joue un rôle décisif dans notre santé. Votre intestin abrite des milliards de bactéries composées de 800 à 1000 espèces différentes qui évoluent en communauté, la majorité d’entre elles étant bénéfiques à la santé. 

Cette flore bactérienne remplit 4 fonctions majeures pour la santé :

  1. Digestive

Les aliments non assimilés (les fibres alimentaires) au niveau de l’intestin grêle sont fermentés par le microbiote dans le côlon qui libère dans le corps des acides gras impliqués dans de nombreuses réactions de l’organisme.

  1. Protection

L’organisme est protégé des bactéries potentiellement dangereuses pour lui grâce à l’effet barrière du microbiote intestinal lors de la digestion.

  1. Renforce le système immunitaire

Le microbiote exerce une stimulation permanente sur le système immunitaire, près de 60% de nos cellules immunitaires sont contenues dans l’intestin.

  1. Fonction neuro-hormonale

L’intestin contient autant, voire plus, de neurones que la moelle épinière, il transmet au cerveau un grand nombre d’informations via le nerf vague qui l’informe des besoins de l’organisme.

 Au moins 80% des fibres du nerf vague sont à sens unique, de l’abdomen vers le cerveau, l’intestin envoie donc plus d’informations au cerveau que l’inverse.

L’appareil digestif produit 95% de la sérotonine présente dans l’organisme qui se diffuse par le cerveau, c’est un neurotransmetteur qui met de bonne humeur et chasse les idées noires.

Les bactéries présentes dans notre intestin sécrètent des substances qui agissent sur le cerveau via le sang.

 

Si le microbiote intestinal souffre d’un déséquilibre, on parle de dysbiose. Son impact sur la santé varie d’une simple dérégulation, à diverses pathologies voire à la disparition transitoire ou définitive des bienfaits de ses fonctions majeures.

On peut voir apparaitre des troubles fonctionnels digestifs, des allergies, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, des infections, l’obésité, des troubles du comportement, de l’humeur, la dépression ainsi que des pathologies neuropsychiatriques et neurodégénératives comme la maladie de parkinson, l’autisme …..

Pour moduler la population de bactéries du microbiote intestinal, un enrichissement en prébiotiques et probiotiques est indispensable.

 Cela peut être un aliment, un ingrédient ou un complément alimentaire.

📍 Les probiotiques sont des micro-organismes vivants, ils exercent des effets positifs sur la santé s’ils sont ingérés en quantité suffisante. Ils apportent un complément de bactéries bénéfiques pour le microbiote. Ces bactéries ou levures ont une durée de vie limitée dans le microbiote (de quelques jours à 2 ou 3 semaines).

📍 Les prébiotiques sont des éléments que n’absorbe pas l’organisme dont la fermentation dans le colon modifie la composition ou l’activité du microbiote. Les prébiotiques nourrissent et stimulent la multiplication ou l’activité de certaines bactéries afin d’améliorer le fonctionnement du microbiote.

Tout comme les probiotiques, on les retrouve en grandes quantités dans les fruits et les légumes ou sous forme de complément ou d’ingrédient comme : 

  • EM® Drink
  • Em-X Gold
  • Panaceo Med 

✳️ Source de probiotique : 

Psyllium blond
- Farine de Banane Verte
- Farine de maïs pourpre
- Farine de coco
- Farine de lupin
- Flocons de souchet

✳️ Source de prébiotique : Le bourgeon de Noyer en gemmothérapie est connu pour favoriser la restauration de la flore intestinale.

Retrouvez tous ces produits sur soindetoi.re

Les preuves cliniques de l’intérêt des probiotiques dans la prévention et le traitement de nombreux troubles et pathologies s’accumulent grâce au nombre croissant d’études qui leur sont consacrées.

⚠️ Une chose est sûre :
 Notre santé passe par celle de notre intestin.

Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés